• Facebook
  • Twitter
  • Google +

L’importance de la communication

L’importance de la communication - Mélina Corbin

Je discutais avec ma voisine ce matin . Elle qui habituellement est une femme très calme et très posée, je la trouvais un peu d’humeur massacrante. C’était vraiment très surprenant de sa part. Je n’osais pas vraiment lui demander pourquoi elle semblait être autant en colère. J’avais sans doute peur qu’elle me trouve indiscrète, et à vrai dire, je me trouvais d’ailleurs moi-même un peu trop curieuse. Alors on a jasé un peu de son conjoint qui vient tout juste de commencer un nouveau travail de maçon Laval, jusqu’au moment où elle m’a raconté être très fâchée contre la garderie que fréquentait sa fille. Quand elle est arrivée là ce matin, elle s’est rendu compte qu’il y avait un genre de party pyjama, mais qu’elle n’en avait pas été avisée. Sa fille se retrouvait donc à être la seule à être habillée comme à l’habitude. Déjà qu’elle avait de la misère à s’intégrer parce que c’est une enfant extrêmement gênée. Elle ne comprenait pas que personne n’avait jugé bon de s’assurer que tous les parents avaient été avertis de cette activité. Même si je lui disais que ce n’était qu’un malheureux incident et que personne n’avait fait exprès pour que cela arrive, elle ne dérougissait pas. Elle disait que puisque nous vivons aujourd’hui à l’ère où tout se fait facilement et rapidement, il n’y avait aucune raison pour que cela se produise. Et je crois bien qu’elle n’a pas vraiment tort. Il me semble avoir entendu parler au travail que le fils d’une collègue fréquentait un service de garde qui utilisait un logiciel conçu spécialement pour ce genre de situation. Que de cette façon ils pouvaient communiquer toutes informations directement aux parents, et à l’inverse, les parents étaient capables d’informer la garderie de tous retards, absences ou situations particulières. Mais bon, j’imagine que cette technologie n’est pas encore disponible partout. Maintenant pour en revenir avec ma voisine, je crois que ça lui a fait du bien de se défouler un peu, elle m’a invité à prendre un café chez elle et n’a pas arrêté de rire d’elle en disant que dans le fond, ce n’était qu’une simple erreur et que rien n’avait justifié une telle montée de lait de sa part ! Je me suis sentis comme Louise Deschâtelets avec son courrier du coeur !!!

 

The author:

author

Funambule, sur la corde raide, je penchais souvent d’un côté ou de l’autre de la vie. J’ai longtemps eu peur du vide de mon existence, mais maintenant ma voie se trace enfin. Aujourd’hui, j’ai trouvé un sens à ma vie. Sur ce blogue, il y aura mes textes de réflexions et mes petits plaisirs à partager !